Prévoyance collective pour salariés du BTP

Prévoyance collective pour salariés du BTP

Dirigeant, avec l’offre BTP Prévoyance de SMA, vous êtes certain de respecter vos obligations conventionnelles en matière de prévoyance collective, tout en protégeant vos salariés des conséquences financières liées à un arrêt de travail, une invalidité ou un décès *.

Bâtissez une couverture prévoyance sur-mesure, au plus près des besoins de vos collaborateurs et de leurs familles, grâce à un large choix d’options.

Les atouts du contrat BTP Prévoyance 

  • Un contrat spécialement conçu pour les entreprises du BTP, et qui assure une couverture à 100 % des obligations conventionnelles de la profession.
  • Des garanties complètes en cas d’arrêt de travail prolongé, d’invalidité ou de décès avec en plus, le versement d’une indemnité pour les ouvriers lors d’un départ en retraite.
  • Une offre entièrement modulable : vous choisissez vous-même les niveaux de garanties et les options souhaitées pour chaque catégorie de personnel.
  • Des tarifs intéressants, grâce à l’adhésion collective.
  • Aucune surcharge administrative pour l’entreprise : les cotisations BTP PRÉVOYANCE sont regroupées et prélevées avec celles de la retraite.

Le + SMAvie

Zéro surprime pour les métiers à risques !

Une couverture complète pour vos salariés

La prévoyance conventionnelle du BTP prévoit, pour chaque catégorie de personnel, une protection de base obligatoire en cas d’accident de travail, maladie, invalidité, décès.

Avec BTP Prévoyance, contrat de prévoyance collective, vous avez la possibilité de proposer à vos salariés une couverture complète afin de mieux les protéger contre les conséquences financières liées à un accident ou une maladie. Vous pouvez également les aider à sécuriser l’avenir de leurs proches en cas de décès.

Les garanties

BTP Prévoyance propose un socle de garanties de base, qui peut être complété par des garanties optionnelles pour chaque catégorie de personnel (ouvriers, ETAM, cadres).

En cas d'arrêt de travail prolongé :

  • versement d’indemnités journalières complémentaires à celles de la Sécurité sociale, à partir du 91e jour d’arrêt ;
  • versement d'une rente si l'arrêt de travail se transforme en invalidité ou en incapacité permanente de travail.

En cas d'invalidité du salarié

En cas d’incapacité ou d’invalidité reconnue et indemnisée par la Sécurité sociale, versement d’une rente en complément de celle versée par la Sécurité Sociale.

En cas de décès du salarié : 

  • versement d’un capital aux ayants-droits du salarié (conjoint, enfants à charge) ;
  • versement d’une rente éducation pour chaque enfant à charge ;
  • versement d’une rente de conjoint (uniquement pour les Etam et cadres) ;
  • versement d’un capital supplémentaire si le décès fait suite à un accident du travail ou de la vie privée, ou à une maladie professionnelle, ou en cas d’invalidité.

Le capital est versé par anticipation en cas d’invalidité totale ou permanente.

Et aussi… :

  • forfait naissance (uniquement pour les ouvriers) ;
  • frais d’obsèques ;
  • indemnité de départ en retraite (uniquement pour les ouvriers).

Pour les arrêts de travail inférieurs à 90 jours - non pris en charge par la prévoyance BTP de base, la Garantie Arrêts de travail prend en charge, à la place de l'entreprise, le complément des indemnités journalières versées par la Sécurité Sociale.

En savoir plus

*Ce document d’information n’a pas de valeur contractuelle.