Assurance Engins

Assurance Engins

Vos engins, machines et matériels de chantier sont indispensables à votre activité et doivent être correctement assurés. Quelles assurances faut-il souscrire ? Le point avec SMABTP, premier assureur des professionnels de la construction. 

 1 – Quelle assurance professionnelle pour mes engins et matériels de chantier ?

Que vous en soyez locataire ou propriétaire, vos engins de chantier doivent être assurés, aussi bien pour les dommages qu’ils pourraient subir que pour les dommages qu’ils peuvent causer aux tiers.

La Responsabilité Civile des engins en circulation

Comme tout véhicule terrestre à moteur, les engins de chantier automoteurs doivent, comme la Loi l'exige, être assurés en responsabilité civile circulation  (RC auto). Cette assurance est obligatoire pour tout engin automoteur amené à circuler sur route : bulldozers, pelles mécaniques, engins de levage, chariots élévateurs… Elle couvre les dommages causés aux tiers par l’engin en cours de circulation.

La RC circulation ne couvre pas, en revanche, les dommages causés lorsque votre engin automoteur se trouve à l'arrêt, ou lorsqu’il est utilisé dans sa fonction d’outil. 

La Responsabilité Civile professionnelle

La RC couvre les conséquences financières des dommages aux tiers, lorsque ces dommages résultent de l’utilisation de l’engin dans sa fonction d’outil de travail.

Elle couvre, par exemple, les conséquences d’un accident corporel dans le cadre d’une opération de levage, ou encore un accident impliquant une chargeuse, alors qu’elle transporte des matériaux sur un chantier.

Bon à savoir

Les contrats GLOBAL CONSTRUCTEUR  et AtouTP,  conçus par SMABTP et destinés à assurer l'activité des entreprises, respectivement, de bâtiment et de TP, incluent d'office la responsabilité civile lors de leur utilisation sur le chantier et la responsabilité civile circulation.

L’assurance Bris de machines

Les engins, machines et équipements de chantier sont indispensables à la bonne marche de votre activité. Compte-tenu du montant de l'investissement qu’ils représentent, il est vivement recommandé de les assurer contre les dommages internes, externes et le risque de vol. Pour cela, il existe l'assurance spécifique Bris de machine .

Cette assurance prend en charge les conséquences financières de dommages accidentels pouvant affecter vos engins ou matériels, lorsque ces derniers sont en activité, en stationnement, pendant leur transport, ou encore pendant les opérations de chargement et de déchargement.

Bien entendu, SMABTP propose des solutions permettant d'assurer aussi bien un engin qu'un parc de matériel.

2 – Quelle assurance prendre quand je loue du matériel ? 

En tant que client qui prend un matériel en location, vous êtes responsable des dommages causés aux matériels et engins loués, à l'exception de ceux qui résultent des vices cachés du matériel loué. Pour vous prémunir contre ces risques, 2 solutions s’offrent à vous :

  • Opter pour la solution "Bris de machine" proposée par votre loueur. En acceptant la couverture proposée par le loueur, vous disposez d’une solution simple et incluse dans le prix de la location. Pratique pour une location ponctuelle, cette option se révèle moins adaptée si vous louez régulièrement du matériel. En effet, les couvertures proposées par les loueurs peuvent se révéler onéreuses et parfois incomplètes. En tout état de cause, vérifiez attentivement les clauses du contrat ainsi que les niveaux de franchise, qui peuvent varier dans des proportions très importantes ;
  • Souscrire votre propre police d’assurance Bris de machine. Si vous avez recours régulièrement à la location, il est tout à fait possible, voire recommandé, de souscrire une assurance bris de machines pour tous les engins loués dans l’année. La solution KANTOR LOCATION , que propose SMABTP, présente l’avantage de vous offrir une couverture très complète, incluant la protection contre le vol ou le vandalisme.

LE + SMABTP

Le contrat KANTOR LOCATION couvre automatiquement, sans déclaration préalable, les dommages causés aux matériels et engins loués. Il est établi sur la base des frais de location que vous payez annuellement. C'est plus économique et vous avez moins de formalités à chaque location.
Découvrir la solution

3 – Quelles assurances pour les utilisateurs professionnels de drones ?

Vous êtes propriétaire ou exploitant d'un ou plusieurs drones ? L’utilisation d'un drone civil dans le cadre de l’activité professionnelle est strictement encadrée et soumise à obligation d’assurance.

La Responsabilité Civile des téléopérateurs de drones

Chute, collision… L’utilisation d’un drone comporte des risques et peut causer des dommages à un tiers. Le pilote professionnel doit obligatoirement souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle, couvrant les éventuels dommages causés aux tiers dans le cadre de l’utilisation du drone, qu’il soit en évolution au sol ou dans les airs.

La protection de vos drones contre les accidents

L’acquisition d’un drone représente un investissement coûteux. En complément de l’assurance responsabilité civile, il est donc vivement recommandé d'assurer votre matériel en souscrivant une garantie spécifique Dommages.

Cette assurance couvre votre drone contre tous types d’accidents et de dommages qu'il pourrait subir : casse, chute, vandalisme... Sont également couverts le matériel et les accessoires (télécommandes, batteries, appareils photo…) désignés au contrat.